28/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Le piège des élections intérimaires

L’opposition vient de se mettre d’accord sur le principe de la candidature unique pour les présidentielles intérimaires. L’accord n’est toujours pas fait dans le groupe des 6 partis sur le nom de ce candidat unique. Dans tous les cas, le nom n’est pas encore porté à la connaissance du public. Ce n’est pas surprenant.

La CDPA-BT se félicite de l’accord sur le principe de la candidature unique. C’est un progrès notable. Il faut observer d’ailleurs que dans ce cadre électoral fondé malheureusement sur la constitution de 2002 où le régime avait arbitrairement imposé le scrutin à un tour, les responsables de l’opposition ne peuvent rien faire d’autre que de se résoudre à la candidature unique.

Une fois de plus, la CDPA-BT demande à tous ses membres, à toutes ses sections; à tous ses sympathisants ; à tous ceux qui travaillent pour l’émergence du Mouvement de la Force Alternative d’Opposition de se préparer à voter massivement pour le candidat unique de l’opposition. L’intérêt du pays l’exige.

Pour un certain nombre de raisons bien évidentes, la CDPA-BT avait suggéré que ce candidat unique soit issu de l’UFC. Mais qu’il soit de ce parti ou d’un autre, même s’il n’a aucune coloration politique, la CDPA-BT demande à tous ceux qui veulent la fin du régime de dictature de voter massivement pour ce candidat unique de l’opposition.

Il ne faut toutefois pas oublier que les conditions institutionnelles et organisationnelles de ces élections sont franchement défavorables à l’opposition. Le choix d’un candidat unique ne peut pallier aux insuffisances du cadre électoral et garantir donc la victoire des forces démocratiques. En conséquence, il convient d’éviter d’entretenir la masse de la population qui aspire au changement politique dans des illusions dangereuses, comme ce fut le cas à la veille des présidentielles d’août 1993.

Tout en appelant à un soutien massif au candidat unique, la CDPA-BT invite à une grande vigilance. Elle demande instamment à ses sections et à tous ceux qui ont compris la nécessité de la Force Alternative d’Opposition d’intensifier la campagne pour la construction du mouvement. La force de l’opposition réside d’abord dans la force organisée de la masse de la population.

Fait à Lomé, le 8 Mars 2005.

*Pour la CDPA-BT
Le Premier Secrétaire
Prof. Emmanuel GU-KONU*

————————————————————————

CDPA-BT, B.P. 13963, Lomé Togo*
E-Mails à: cdpa-bt@cdpa-bt.org ou
cdpa-bt-ev@web.de
Site internet: www.cdpa-bt.org