01/10/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Le RPT réduit les délais de recours pour le recensement électoral

Le 14 juin 2007, lors de sa 6e séance plénière de la 1ère session ordinaire de l’année 2007, l’Assemblée nationale a adopté une loi portant modification du Code électoral. Dans la pratique, les députés RPT avec la complicité de leurs alliés, ont subrepticement réduit les délais de réclamations auprès des Comités des Listes et Cartes (CLC), des Commissions Electorales Locales Indépendantes (CELI), de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et des tribunaux, les portant de vingt-deux à onze jours.

La loi n° 2000-007 du 5 avril 2000 modifiée par les lois n° 2002-001 du 13 mars 2002, n° 2003-01 du 7 février 2003, n° 2003-014 du 20 octobre 2003, n° 2005-001 du 21 janvier 2005 et n° 2007-009 du 7 février 2007 portant Code électoral est à nouveau modifiée.

Cette manœuvre du RPT et de son gouvernement d’union nationale est de limiter le nombre et de maîtriser le profil des Togolais susceptibles de s’inscrire sur les listes électorales. Selon les indiscrétions d’un membre de la CENI, les Kits électoraux ne sont pas encore totalement opérationnels et dans l’état d’avancement des travaux au Togo, seulement 10 % de cartes d’électeurs pourront être distribués dans les délais impartis. Faure Gnassingbé et ses alliés verrouillent ainsi la machine à frauder.

La rédaction letogolais.com