08/08/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Trois portefeuilles seraient proposés à l’UFC

Xinhuanet-30/11/06-Trois portefeuilles ministériels seraient proposés à l’Union des forces de changement (UFC) par le chef de l’Etat togolais, Faure Gnassingbé, dans le cadre des tractations en cours pour l’entrée de ce parti de l’opposition radicale au gouvernement d’union nationale, selon des indiscrétions dignes de fois à Lomé.

Selon ces sources, le chef de l’Etat togolais aurait fait ses propositions à l’UFC par l’intermédiaire de l’émissaire du facilitateur burkinabé Blaise Compaoré, le ministre de la sécurité du Faso, Djibril Bassolé qui a rencontré, lors de son séjour à Lomé,le président Faure Gnassingbé et des dirigeants de l’UFC.

Parmi les portefeuilles destinés à ce parti de l’opposition radicale figuraient le ministère de la culture et des Arts et celui de la Réforme de l’administration, révèle-t-on de même source.

L’UFC serait en désaccors avec ses positions et exigerait des portefeuilles stratégiques tels que le ministère d’Etat coordonnateur chargé de la mise en oeuvre de l’APG (Accord politique global) et des institutions ad hoc, ainsi que ceux de l’Economie.

L’UFC qui se considère majoritaire dans l’opposition traditionnelle togolaise n’a pas fini de digérer le fait que le premier ministre du gouvernement d’union ait été nommé dans un autre formation de l’opposition (Comité d’action pour le renouveau) .

Le parti de Gilchrist Olympio estime que la primature devait lui être confiée en reconnaissance de ce qu’elle considère comme sa plus grande représentativité.