09/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo-UE : « Evaluation positive des engagements » selon le MTDLDH.

Paris, 21-10-2004- LTG- En tournée d’explication en Europe, le Mouvement de défense des libertés et des doits de l’homme(MTDLDH), une organisation proche du pouvoir d’Eyadéma, présente un bilan « positif » des 22 engagements souscrits par le gouvernement togolais devant l’Union européenne.

Dans un rapport d’évaluation desdits engagements les responsables du mouvement évoquent entre autres, l’ouverture du dialogue national avec l’opposition, la liberté d’accès dans toutes les zones du pays, l’accès aux médias d’Etat, l’accélération de la procédure de réforme du code électoral et l’adoption d’un nouveau code de la presse comme autant de manifestations des évolutions constatables ces derniers temps au Togo.

« Tout n’est pas facile, mais le génie togolais prévaudra et fera en sorte que des solutions viables et durables émergent de ce dialogue », souligne Claude Vondoly, le Secrétaire général du mouvement après une rencontre avec des représentants d’ONG de défense des droits de l’homme.

Cette tournée intervient alors que la décision de Bruxelles concernant la normalisation des ses relations avec le Togo est attendue pour fin octobre.

L’Union européenne, qui a suspendu sa coopération avec le Togo depuis 1993 en raison d’un déficit démocratique a récemment lié la reprise de son assistance à l’organisation d’élections législatives transparente et démocratique dans le cadre d’un processus accepté par toutes les parties au dialogue.

Alors qu’une « feuille de route » sur la question togolaise est l’objet de toutes les supputations ces derniers jours, le Comité d’action pour le renouveau(CAR), l’Union des forces de changement(UFC) et la Convention démocratique des peuples africains, trois principales formations de l’opposition ont récemment exprimé leur désaccord avec les orientations et les décisions du dialogue./.