29/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: un responsable de l’opposition dénonce la position de la Cedeao dans le processus politique

LOME, 28 juin (XINHUANET) — Le secrétaire exécutif de la Coalition de l’opposition togolaise Jean-Pierre Fabre a dénoncé la position de la Cedeao dans le processus politique au Togo et a indiqué que les populations ouest-africaines devaient être impliquées dans de « sérieuses résolutions » et apprendre à prendre leur destin en main, a-t-on appris mardi de BBC.

« Ce qui s’est passé au Togo a été planifié et exécuté par la Cedeao instrumentalisée par une puissance coloniale », a déclaré M. Fabre qui assistait à Cotonou au Bénin à un forum des partis politiques, des médias et de la société civile des pays de l’Afrique de l’ouest avec la participation du Tchad et du Cameroun.

« Je tiens à rendre responsable la Cedeao de la mort de centaines de Togolais et du départ en exil de plusieurs milliers d’autres », a-t-il ajouté, disant qu’il faut qu’on tire les  » conséquences de ce qui s’est passé » au Togo pour que plus jamais cela ne se répète.

M. Fabre a estimé qu’au delà des dénonciations il faut des résolutions sérieuses en impliquant les populations togolaises et dans une large mesure les populations ouest-africaines et à les sensibiliser à prendre leur destin en main.

Il a résumé sa participation à ce forum en une présence pour informer davantage les acteurs politiques, les médias et la société civile de l’Afrique de la situation politique au Togo et des événements qui se sont succédés depuis le décès le 5 février dernier du président Gnassingbé Eyadèma après un règne de 38 ans.

Qualifiant de « tragédie » le processus qui a abouti à l’élection de l’actuel président togolais Faure Gnassingbé, Jean-Pierre Fabre a indiqué qu’une « telle accumulation de faits graves, une telle succession de faits graves ne peut être imputée à de la négligence, à de la légèreté ou au hazard ».