05/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Yaovi Agboybor : « La lutte continue »

Le président du Comité d’action pour le renouveau (CAR), Yaovi Agboyibor, a affirmé hier sur BBC que les manifestations de rue dans la capitale togolaise vont s’intensifier.

« La lutte continue contre l’illégalité constitutionnelle dans laquelle Faure Gnassingbé a installé le Togo. Mercredi et samedi prochains, nous allons faire avec l’ensemble des partis d’opposition et de la société civile des manifestations grandioses à Lomé », a confié le président du CAR. Commentant les dernières sanctions prises par la CEDEAO à l’encontre du pouvoir togolais, M. Agboyibor soutient qu’elles étaient prévisibles. « Faure Gnassingbé aurait dû prévoir que s’il passait outre les premières décisions de la CEDEAO, ces sanctions allaient tomber. Les décisions de la CEDEAO d’appliquer un embargo sur les armes au Togo, d’interdire des voyages à l’extérieur des nouveaux dirigeants et de rappeler tous les ambassadeurs des pays membres, vont être confirmées par l’Union africaine et l’ONU », a dit avec conviction le leader du CAR.

Pour M. Victor Tchala, ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, la façon avec laquelle la CEDEAO a procédé dans sa prise de décision contre le pouvoir togolais est inélégante. C’est seulement par voie de presse que nous avons été informés des décisions de la CEDEAO. Ce qui importe aujourd’hui pour les Togolais, c’est de maintenir obligatoirement la paix après le décès du président Eyadéma. La CEDEAO n’a pas pour rôle de nommer les présidents de la république. C’est aux Togolais de choisir qui doit être leur président ».

Par Salifou Amara