26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Yawovi AGBOYIBO (CAR): Vœux 2004

«Je souhaite que l’année qui commence s’accompagne des changements politiques»

Chers Compatriotes,

Je voudrais par la force du Seigneur, vous adresser mes vœux de nouvel an. A vous tous, compatriotes de l’intérieur et de la diaspora, j’exprime mes vœux de santé, de paix et de bonheur.

Je souhaite que l’année qui commence s’accompagne de changements politiques qui permettent à notre pays d’amorcer une ère nouvelle de réconciliation nationale et de fierté dans la sous- région. A ce propos, j’aimerais mettre un accent particulier sur les responsabilités des élites. Parlant d’élites, je ne pense pas prioritairement aux diplômés. Dans mes préoccupations pour mon pays, les élites, c’est avant tout, les personnes réfléchies des villes et des campagnes. Dans un pays tel que le nôtre, où les choix politiques sont constamment menacés par les passions et les ressentiments, c’est de ces personnes réfléchies que dépend la sortie de crise.

Je sais, bien entendu, que l’acte politique est insipide s’il n’est porté par l’enthousiasme populaire. Mais c’est aux élites des villes et campagnes d’amener les populations à faire la part entre la raison et l’émotion. Il n’est aujourd’hui un secret pour personne qu’en raison des réalités historiques de notre pays, les masses ont compris que les parodies électorales, loin de résoudre la crise togolaise, n’ont fait que l’aggraver. Il revient aux élites d’en tirer les conséquences. C’est à elles de rechercher par des conventions appropriées la manière de concevoir les institutions transitoires qui reflètent toutes les sensibilités politiques et garantissent au pays une véritable stabilité et un développement durable. Je suis convaincu que si les élites réalisent une telle œuvre par voix de dialogue, les masses leur en seront reconnaissantes et ne diminueront pas leur enthousiasme.

C’est là mon vœu le plus cher pour la nouvelle année.

Maître Yawovi AGBOYIBO
Président National du CAR