25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Coup d’Etat au Togo: le Réseau Centre Afrika Obota condamne sans appel

CENTRE AFRIKA OBOTA
CONSEIL D’ADMINISTRATION REGIONAL
PRESIDENCE
*************************

DECLARATION SUR LE TOGO

Le décès du Chef de l’Etat togolais, le Président Eyadéma GNASSINGBE, le samedi 05 février dernier et l’auto proclamation par son fils Faure comme son successeur aux fonctions de chef de l’Etat, Président de la République du Togo, suivi d’une déclaration de la hiérarchie des forces armées nationales lui faisant allégeance et ce, au mépris des dispositions constitutionnelles est un anachronisme à jamais révolu tant par les textes fondateurs de la république togolaise que ceux de l’Union Africaine.

En effet, comment admettre dans une République dotée d’une loi fondamentale organisant le fonctionnement et les rapports entre les institutions publiques qu’un individu fût-il fils du Chef de l’Etat ou ministre de la République puisse s’auto proclamer Chef de l’Etat, Président de la république au mépris de toutes les institutions et mécanismes prévus pour organiser la succession du Chef de l’Etat en cas de vacances de pouvoir constaté par la Cour Constitutionnelle saisi par le gouvernement ?

Face à cette situation, les démocrates du monde, de l’Afrique et particulièrement les animateurs de l’action civique du Réseau Centre Afrika Obota (CAO) : Bénin, Burkina-Faso, Ghana, Cote-d’ivoire, Mali Niger et Togo, réunis au sein de leur Coordination Régionale, ne peuvent comprendre ni accepter que les forces armées convoquent nuitamment l’Assemblée des élus du Peuple pour lui faire voter la baïonnette sur la tempe, et en violation flagrante des procédures régulières régissant le fonctionnement de cette institution les réformes de la constitution et du code électoral et ce, avec un effet rétro actif.

Le Réseau Centre Afrika Obota condamne sans appel et sans retenue ce pronunciamiento qui ramène en arrière tous les efforts et sacrifices consentis par le peuple togolais depuis bientôt 15 ans.

Par conséquent, le Réseau CAO soutient toutes les actions qu’entreprendront les forces vives et les démocrates togolais pour rétablir l’ordre constitutionnel et continuer la construction de l’ordre démocratique et de l’Etat de droit au Togo.

Aussi le Réseau CAO soutient-il sans réserve la condamnation de la prise de pouvoir par l’armée rendue publique par l’Union Africaine et la CEDEAO.

Il soutient les efforts actuellement en cours au niveau de ces deux institutions pour ramener les putschistes à la raison et invite les démocrates africains à soutenir toute décision qu’elles envisageront dans ce sens.

Le CAO tout en présentant ses sincères condoléances à la famille du Président Eyadéma et au peuple togolais, dénonce les graves restrictions aux libertés individuelles et publiques ainsi que les violations des droits de l’Homme observés sur le terrain depuis le coup d’Etat telles que l’interdiction de toute manifestation publique pendant la période de deuil national, la fermeture arbitraire par les forces armées de médias audiovisuels.

Paix et Liberté pour le Peuple Togolais,
En avant pour la consolidation de la Démocratie et de l’Etat de Droit en Afrique

Fait à Bamako, le 11 février 2005

Le Président du Conseil d’Administration

Yacouba BERTHE
Tél : +223 673 95 61
e.mail : yberthe@hotmail.com