25/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La police disperse une manifestation à Lomé

Lomé, Togo (PANA) – Une procession pacifique en souvenir de l’opposant Tavio Amorin a été dispersée violemment par les forces de sécurité, samedi matin à Lomé, a t-on constaté sur place.

Initiée par le Regroupement « Quelle solution pour le Togo » dirigé par le syndicaliste Claude Améganvi, la manifestation avait été organisée à la mémoire de Tavio Amorin, agressé le 23 juillet 92 et qui a succombé à ses blessures le 29 juillet de la même année.

Selon les manifestants, un officier de police est venu interdire la procession, mais les manifestants ont tout de même tenu à organiser leur marche. Ils ont été dispersés à coup de matraque.

Il y a eu plusieurs blessés dont un grave atteint à la tête, a t-on relevé.

L’intéressé, un dénommé Kokou Kotsolé, a été admis aux services des urgences chirurgie du Centre hospitalo-universitaire (CHU) de Lomé Tokoin.

Les manifestants prévoyaient également une cérémonie de dépôt d’une gerbe de fleurs sur la tombe du défunt ce même jour.

« Nous n’allons pas baisser les bras et nous ferons tout pour que le droit de manifester soit reconnu au Togo », a déclaré Claude Améganvi, qui a dénoncé la « manie » du pouvoir à empêcher toute manifestation de l’opposition.

Lomé – 27/07/2002