26/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

La presse togolaise du 15 au 22/09/03

L’UFC explique que  » la CENI est constituée pour être aux ordres du régime ». Alors que M. Ata AJAVON, vice-président de la CPP y est « à titre conservatoire »; ainsi va l’opposition togolaise.

TOGO PRESSE du 16/09/03, rapporte que l’Assemblée nationale a procédé, lors de sa 6ème session extraordinaire de 2003, à l’élection des huit membres de la CENI (Commission Electorale Nationale Indépendante). Il s’agit de :
– M. Abalo PETCHELEBIA, président de la cour d’appel, président de droit, RPT, majorité présidentielle
– M. Akrima KOGOE, RPT
– M. Raphaël SAMBIANI, RPT
– M. Méwonawovo TEKO, RPT
– M. Koléka BOUTORA-TAKPA, RPT
– M. Henry KOLANI, PDR, « opposition radicale »
– M. Ata Messan AJAVON, CPP, « opposition radicale »
– M. Essodomna DOGO, UDPS, « opposition constructive ».

LE REGARD du 16/09/03, écrit qu’en organisant les élections locales, le pouvoir cherche à  » discréditer l’opposition aux yeux des populations  » ; cette solution lui est suggérée par des réseaux françafricains. Le journal poursuit qu’il sera difficile que le concept de la décentralisation se traduise dans les faits à cause de  » la nature centralisante du pouvoir « . le journal publie les réactions de refus de l’UFC, du CAR et de la CDPA de participer à la nouvelle CENI. Singulièrement, l’UFC et le CAR rejettent le code électoral en vigueur : l’UFC explique que  » la CENI est conçue et constituée pour être aux ordres du régime et qu’elle est inapte à organiser des élections libres, équitables, transparentes et démocratiques  » ; elle maintient sa demande de confrontation des résultats du dernier scrutin présidentiel sur la base des fiches officielles de résultats ainsi que des procès verbaux provenant des bureaux de vote. Le CAR pour sa part évoque les lacunes de ce code qui exclut l’opposition des structures de révision des listes électorales.

TOGO PRESSE du 19/09/03, signale l’ouverture de la 7ème session extraordinaire de 2003 de l’Assemblée nationale ; elle sera consacrée a l’examen et à l’adoption de trois projets de loi : projet de loi organique relatif au Sénat, projet de loi portant modalités d’élection des sénateurs et projet de loi portant création des communes urbaines. Le président de l’Assemblée nationale informe les députés que tous les retards de contribution au niveau de l’Union Interparlementaire sont épongés  » grâce à l’action du président EYADEMA « .

NOUVEL ECHO du 19/09/03, explique la désignation des membres de la CENI par la volonté du pouvoir togolais de  » parfaire la quadrature du cercle par les représentations municipales, préfectorales et sénatoriales après s’être accaparé de la Présidence, de la Primature et de l’Assemblée nationale « . Dans ces conditions, le journal épingle le PDR et la CPP qui  » cautionnent une nouvelle mascarade du RPT « , soutient la position défendue par le CAR et la CDPA qui  » appellent à un dialogue de fond « , et s’apitoie sur le sort de l’UFC qui  » étale son incapacité « . L’hebdomadaire n’apprécie pas le rôle que fait jouer le président de la CNDH à son institution. Au lieu de s’occuper des cas concrets de violations de droits humains (refus de passeport au fils de M. PERE, emprisonnement prolongé et sans jugement de MM. LOOKY, BIRREGAH, PALANGA, AKAKPO, AFFOGNON, AYEKIM, TCHODIE, les jeunes de la NDP, les tortures de journalistes etc), M. GNONDOLI  » fait du folklore  » en organisant des journées de réflexion sur les droits de l’homme.

LE REPORTER DES TEMPS NOUVEAUX du 19/09/03, publie les propos de M. Ata Messan AZAVON, vice-président de la CPP et membre de la CENI, au sujet de la présence de son parti au sein de cette institution. Selon lui, l’envoi d’un membre de la CPP au sein de la nouvelle CENI est fait « à titre conservatoire ». Il s’explique en disant que  » s’il advenait que de nouveaux aménagements intervenaient au sein de l’appareil électoral, la CPP aviserait et prendrait ses responsabilités  » ; dans le cas contraire  » la CPP pourrait se retirer de la CENI « .

La rédaction letogolais.com