24/09/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

le MODENA ne comprends pas l’organisation des élections dans la précipitation

MOUVEMENT POUR LE DEVELOPPEMENT NATIONAL (MODENA)

Le Bureau directeur national (BDN) du Mouvement pour le développement national (MODENA) vient d’être informé de la décision prise, à Ouagadougou, au Burkina Faso, en sa sixième session, par Comité de suivi de l’Accord politique global, sur proposition de la Commission électorale indépendante (CENI), de reporter la date de tenue des prochaines élections législatives anticipées du 24 juin au 5 août 2007.

Il se réjouit qu’au vu du retard pris dans l’organisation desdites élections, la sagesse ait prévalu et a amené les membres de la CENI et le gouvernement à en arriver à la décision de report qui s’imposait.

Toutefois, le Bureau directeur national du MODENA ne comprend pas l’empressement de certains partis à vouloir organiser à tout prix des élections dans la précipitation sans que les conditions minimales ne soient remplies pour qu’elles soient quelque peu libres, équitables et transparentes : il s’agit en l’occurrence d’un recensement électoral en bonne et due forme et de l’obtention d’une carte nationale d’identité et d’une carte d’électeur par tous les électeurs potentiels.

De plus, le mandat de l’actuelle Assemblée Nationale arrivant à terme le 23 octobre prochain, il eût été encore plus sage de réunir l’ensemble de la classe politique constituée en partis politiques officiellement reconnus pour discuter de l’opportunité de se donner le délai nécessaire pour organiser les législatives dans des conditions acceptables pour tous.

Ce serait l’occasion d’approfondir l’Accord politique global (APG) par la conclusion d’un Compromis politique global (CPG) fondé sur un projet collectif de modernisation industrielle du pays et qui servirait de base à la constitution d’un véritable gouvernement d’union nationale, incarnation du profond désir d’union et de réconciliation du peuple togolais tout entier.

En ces temps difficiles où le destin de notre pays, le Togo, est suspendu à la capacité de ses élites à se surpasser pour s’unir en vue d’offrir la voie du salut au peuple togolais, le Bureau directeur national du MODENA se dit prêt à discuter avec les dirigeants de toutes les autres formations politiques et le président de la République, chef de l’Etat et président du RPT, de toutes les questions relatives à l’organisation et à la tenue des élections législatives dans les conditions les meilleures.

Lomé, le 15 mai 2007.

Pour le Bureau Directeur National
du MODENA :

Le Président :
Atsutsè Kokouvi AGBOBLI.