04/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Le Pasteur Lawson Félicien dans le maquis

Dans la nuit du 31 décembre 2002, le Pasteur Lawson Dosseh Félicien a échappé aux griffes des agents de la sécurité alors qu’il devait diriger, à la tête d’un collège de pasteurs, le culte de la Saint Sylvestre dans la Paroisse Méthodiste Salem de Hanoukopé à Lomé.

Quelques heures avant la célébration du culte de la nuit du réveillon, des agents de sécurité avaient fait irruption dans sa maison. Prévenu par un ami qu’il était recherché par la direction des services de renseignements généraux du Togo, le pasteur a eu le temps de se mettre à l’abri. Depuis, on ne l’a pas revu et sa famille est sans nouvelles. Le Pasteur Lawson était l’ancien Président surintendant Général de l’Eglise Méthodiste du Togo. Il avait été remplacé par le Pasteur Follikoué Mathias Creppy en mars 1999. Depuis sa prise de fonction dans la Paroisse Méthodiste Salem de Hanoukopé à Lomé, on lui reproche son franc-parler lors de ses prédications dénonçant l’arbitraire, l’injustice, la trahison et les pratiques inadmissibles du régime togolais. En novembre 2002, c’est dans sa paroisse que les leaders de l’opposition avaient célébré le culte pour honorer la mémoire de feu Alex Komi Hédéka mort à la suite de la manifestation de la CFD du 9 novembre 2002.

Ce n’est pas la première fois qu’il est dans le collimateur des hommes de main du pouvoir, en septembre 2002, il avait échappé de justesse à un enlèvement dans les environs de Baguida. Eyadéma veut faire taire tous ces prêtres et pasteurs qui s’inspirent de la souffrance du peuple et certainement de la théologie de la libération(1).

La rédaction

(1) La théologie de la libération prend le parti des plus pauvres et des marginaux (comme Jésus) ainsi que l’indique Guy Ménard : « Libération des « jeunes nations » du tiers monde de leur passé colonial ; libération des classes sociales exploitées par des systèmes économiques générateurs d’inégalité et d’injustice; libération des peuples et groupes humains politiquement asservis ou culturellement dominés par des régimes politiques et des dictatures idéologiques de plus en plus violemment dénoncées »