01/07/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Les 6 propositions du CAR à Faure GNASSINGBE

Communiqué de presse du CAR

Dans le cadre des consultations qu’il a entreprises avec la classe politique, le Chef de l’Etat a reçu ce jeudi, 18 août 2005, une délégation du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), conduite par son Président National, Me Yawovi Agboyibo, et comprenant en outre Messieurs Dodji Apevon, Gbomadou Abotsi, Nankodja Kankarti et Ouro-Bossi Tchacondoh, tous membres du Comité Politique du parti.

L’entretien a porté sur trois points: la mise en œuvre des 22 engagements, la réconciliation nationale et le retour des réfugiés.

Au cours des échanges, la délégation du CAR a soumis au Chef de l’Etat, des propositions concernant les trois sujets.

Selon ces propositions, le CAR estime que pour remédier au déficit démocratique qui entrave le développement du Togo et parvenir à la réconciliation nationale, il importe:

1. que soit organisé en application du point 1-1 des 22 engagements, un dialogue national dans le cadre d’une structure qui reflète la configuration politique actuelle du pays;

2. que ce dialogue national soit placé sous l’égide de l’Union Africaine et de l’Union Européenne;

3. qu’en accord avec les parties prenantes au dialogue, l’Union Africaine et l’Union Européenne désignent un facilitateur des discussions;

4. que soient inscrits à l’ordre du jour du dialogue national deux points prioritaires:
(a) l’élaboration d’un cadre électoral consensuel;
(b) l’entente sur l’idée et les principes de base de la formation à l’issue des élections législatives, d’un Gouvernement d’unité nationale qui prenne en compte les résultats obtenus par les diverses formations politiques et les différentes régions du pays.

5. qu’il soit formé à la fin du dialogue national, un Gouvernement de consensus chargé d’appliquer l’accord politique à conclure et d’organiser les prochaines élections législatives.

6. que soit accéléré, d’ici l’ouverture du dialogue national, le processus de libération de personnes incarcérées, le retour des réfugiés, la réintégration professionnelle des réfugiés licenciés et l’indemnisation sans distinction d’appartenance politique des victimes des actes de violence.

Le Chef de l’Etat a déclaré avoir pris bonne note des propositions et qu’il est disposé à les examiner.

Fait à Lomé, le 18 août 2005
Pour le CAR
Le Président National,
Me Yawovi Agboyibo