20/06/2024

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Communiqué de la Coalition suite à la rencontre avec Faure Gnassingbé

LA C O A L I T I O N
(ADDI, CAR, CDPA, PSR, UDS-Togo, UFC)
———-

COMMUNIQUE DE PRESSE
———–

Une délégation de la Coalition de l’Opposition démocratique a rencontré ce vendredi 27 mai 2005 Monsieur Faure GNASSINGBE à la Présidence de la République.

La délégation était composée de :

– Me Yawovi AGBOYIBO et Me Gahoun HEGBOR du CAR
– Prof. Léopold GNININVI de la CDPA
– M. Antoine FOLLY et M. Etienne TCHAGOLE de l’UDS-Togo
– Me Tchessa ABI, M. Komi WOLOU et M. Biaou TCHALA du PSR

Les discussions ont porté essentiellement sur trois points :

– La situation des personnes menacées, arrêtées, pourchassées ou contraintes à l’exil.

– La mise en œuvre de la recommandation du mini sommet d’Abuja concernant les négociations à mener en vue de la normalisation du climat socio-politique au Togo et de la formation d’un gouvernement comprenant les différentes sensibilités politiques du pays.

– Les mesures d’apaisement socio-politique.

1. S’agissant du premier point, la Coalition a souligné la nécessité de prendre
dans l’immédiat, des mesures urgentes visant à :

(i) faire libérer les militants et sympathisants de l’opposition arrêtés pour des motifs liés au scrutin présidentiel du 24 avril 2005 ;
(ii) mettre fin au harcèlement et à la persécution des militants et sympathisants de l’Opposition ;
(iii) créer un climat qui permette le retour et la réinsertion des réfugiés ;
(iv) mettre fin au climat d’insécurité qui prévaut dans le pays.

M. Faure GNASSINGBE a déclaré avoir pris bonne note des préoccupations de la Coalition et a fait venir sur le champ le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité en vue d’examiner avec une cellule de trois personnes désignées par la délégation de la Coalition, les dispositions urgentes à prendre en réponse à ces préoccupations.

2. A propos du deuxième point relatif à la mise en œuvre des recommandations du mini sommet d’Abuja concernant la normalisation du climat politique dans le pays et la formation d’un gouvernement comprenant toutes les sensibilités politiques, la délégation de la Coalition a procédé à des échanges exploratoires avec M. Faure GNASSINGBE.

De ces premiers échanges, il s’est dégagé les points de consensus ci-après :

(i) les deux parties ont convenu de la nécessité de poursuivre les discussions en vue de l’assainissement de la situation soco-politique du pays et de l’instauration de la démocratie ;

(ii) les deux parties ont également convenu qu’il incombera au Premier Ministre désigné pour diriger le gouvernement de consensus de mener avec les diverses composantes de la classe politique, les discussions en vue de leur participation au gouvernement ; ces discussions devant porter notamment sur les missions du gouvernement, sa composition, ses rapports avec l’Assemblée Nationale en place ainsi que sur les garanties institutionnelles et internationales du respect des engagements pris.

(iii) il a été par ailleurs convenu qu’il sera mis sur pied une structure de dialogue permanent entre les partis politiques.

La Coalition a demandé que le Premier Ministre à désigner pour former et diriger le gouvernement de consensus soit issu de ses rangs.

3. Concernant les mesures d’apaisement socio-politique, la délégation a insisté sur la nécessité de prendre des mesures d’indemnisation en faveur des victimes des troubles que le pays a connus lors du scrutin présidentiel.

M. Faure GNASSINGBE a déclaré en réponse que ces mesures d’apaisement constitueront l’une des tâches prioritaires du gouvernement de consensus.

Fait à Lomé, le 27 mai 2005

Pour la Coalition
Le Coordinateur Général,
Me Yawovi AGBOYIBO