26/11/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo: Jean Kossi Dadzie, 35 ans, enterré dans le calme

Funérailles d’un opposant togolais dans le quartier de Bè, à Lomé, jeudi. Les cérémonies se déroulaient dans le calme, et aucune force de sécurité n’était visible aux alentours du cimetière où s’était rassemblée une petite foule d’une centaine de personnes, principalement des habitants du quartier. La dépouille de Jean Kossi Dadzie, 35 ans, repose dans un cercueil de bois, sous une tente, dans un des cimetières de Bè, fief de l’opposition au régime du président investi Faure Gnassingbé, qui a succédé à son père, Gnassingbé Eyadéma décédé le 5 février, avec le soutien de l’armée.

Plusieurs partis d’opposition avaient invité les Togolais à participer à «l’enterrement des victimes tombées sous les balles des forces de l’ordre». Finalement un seul corps a pu être récupéré. «Les autorités n’ont pas voulu nous remettre les corps, elles disent qu’elles ont encore besoin pour les enquêtes en cours», a précisé à l’AFP un membre d’une des familles des victimes, qui a souhaité garder l’anonymat. Selon le bilan officiel, les heurts du 12 février ont fait trois morts et trois blessés graves, dont deux gendarmes. Un autre manifestant a été tué par balle le 14 février, selon les autorités.
(Libération.fr)

© Copyright Liberation