05/12/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Togo-UE: Gilchrist Olympio reçu par le commissaire européen Louis Michel.

Le Commissaire européen Louis Michel a reçu le samedi 22 janvier 2005, Gilchrist Olympio, Président de l’UFC, (principal parti de l’opposition togolaise). Les deux hommes ont évoqué la situation politique togolaise. Selon nos informations, l’entretien s’est déroulé dans une atmosphère cordiale et studieuse. Cette rencontre fait suite à la visite de Louis Michel au Togo, le 27 décembre dernier, dans le cadre d’une intermédiation pour faciliter un dialogue entre le pouvoir et l’opposition. Lors de cette visite, il rencontra le Président Eyadéma à Pya dans le nord du pays et les représentants des parties politiques à Lomé .

Alors que le commissaire n’avait pas encore bouclé ses consultations, le gouvernement togolais dans la précipitation et sur instruction de Gnassingbé Eyadéma vient d’adopter le code électoral objet de blocage entre les deux parties en dehors du Dialogue national qui est un des engagements que l’Union européenne . « Le CAR, la CDPA, et l’UFC tiennent à déclarer que le texte ainsi voté est inacceptable tant par la démarche qui a conduit à son adoption que par son contenu. Les trois partis rappellent en effet que selon les prescriptions de la « feuille de route » annexée à la décision de l’Union Européenne du 15 novembre 2004, le cadre électoral prévu au point n°1-3 des engagements pris le 14 avril 204 par le Gouvernement à Bruxelles, doit faire l’objet d’un consensus à établir dans le « contexte du dialogue national ».

Lors de cette rencontre à Bruxelles, comment les experts de l’opposition et ceux de l’EU ont-ils appréhendé cette fuite en avant du général d’Eyadéma ?

La redaction letogolais.com