30/06/2022

Les actualités et informations générales sur le Togo

Hiling, la fête du fouet

Les natifs de Pagouda, chef-lieu de la Binah et de ses environs ont célébré le 9 novembre 2002 la fête traditionnelle appelée « Hiling », la fête du fouet. C’est un rite initiatique pendant lequel les jeunes gens subissent des épreuves de courage et d’endurance leur ouvrant la porte du monde des adultes.

Lors de cette cérémonie d’initiation, un groupe de jeunes déjà initiés « les Adamdina » administre des coups de fouets d’une extrême violence aux nouveaux venus appelés « les evalas » qui doivent endurer les coups avec courage. De nombreuses personnes sortent de cette épreuve avec de graves blessures, mais c’est la condition minima pour être accepté dans le cercle des adultes. Ceux qui faiblissent pendant l’épreuve sont considérés comme des poltrons incapables de vivre en communauté.

Cette fête traditionnelle coïncide avec le début de l’harmattan, période pendant laquelle souffle un vent sec et très frais, renforçant d’autant plus la rudesse de l’épreuve. Ces initiations à caractère viril sont traditionnellement pratiquées par les kabyès de la région de Binah et de la préfecture de la Kozah.

La rédaction